Cliquez-ici Une rencontre sympa pour aujourd'hui ? Cliquez-ici
« « La blonde écolo baise dans le près | Branlette espagnole ou cravate de notaire ? » »

Amoureuse de la bite

La story de Valerie :

C’est ma mother qui a mit le doigt la première sur ma passion, mon hobby, ma raison de vivre, mon alpha et mon oméga : la bite.

C’est ce qu’elle me disait la daronne :
– ma fille, toi t’es une amoureuse de la bite

Comme quoi une mère ça connait tout de ses gosses. Il faut dire que je prenais un malin plaisir à la zieuter pendant qu’elle pompait la bite du voisin, ou du plombier, ou du facteur, peu importe, pour maman une bite c’est une bite.

Bref pendant que je voyais ce gros gland tout rouge disparaître dans la bouche de la mère, je me demandais qu’elle consistance ça pouvait avoir une bite et quel goût aussi.
Et c’est marrant, quand des filets de sperme coulait de la bouche de ma mère, moi c’est des jets de cyprine qui coulaient de ma chatte.

Mais la daronne, elle savait tout ça, que je me branlais le con en la regardant faire ses trucs, aussi quand j’ai eu mes 18 berges, elle s’est imaginée me faire plaisir en m’offrant de me donner un cours de fellation avec travaux pratiques, notes et concours de pompe à foutre.

C’est quand elle s’est rendue compte que j’avais de qui tenir vu que je savais déjà comment faire tourbillonner ma langue autour d’une tête rouge qu’elle s’est écrié :
– ma fille, toi t’es une amoureuse de la bite !

Et elle s’empara du braquemard de l’agent du Fisc pour finir les dernières gouttes de purée que je lui avait laissé !

A l’école Nationale de la Fellation, on cherche des cobayes

Publié avec l’aide de Madame Suce et la fille regarde

Commentez ce texte :