Cliquez-ici Une rencontre sympa pour aujourd'hui ? Cliquez-ici
« « Le voyage magique dans mon bel anus | La jeune vierge pense à son dépucelage » »

J’aime tes fesses et j’aime ton cul

J'aime ton cul et je veux baiser tes fesses

J’aime Tes Fesses & J’aime ton cul

Le 6ème jour, Dieu créa l’homme à son image … et comme le résultat était moyen il bazarda tout ça dans les limbes et il créa la femme.

Et comme Dieu, il était pas né de la dernière pluie, il lui dessina des courbes comme tout droit sorties d’une toile de Renoir (ou de Michel-Ange vu que c’est lui qu’à peint les plafonds de la Chapelle Sixtine) et surtout il la dota d’un valseur à faire bander les anges, d’un popotin quasi miraculeux (si tant est que Dieu puisse faire des miracles), d’une paire de fesses bibliques.

J’ouvre une parenthèse pour rappeler à l’assistance que c’est à ce moment là que Dieu il inventa tout un tas de mots pour qualifier son œuvre : popotin, joufflu, derche, derrière, lune, prose, pétard, fion, petoulet et j’en passe…

Disons aussi que j’aimerais que tu t’occupes de mon cul !

Bon, vivre au Paradis c’est bien, mais passer ses journées à s’égayer nue dans des champs de pâquerettes et regarder Les Marseillais à Miami, c’est comme tout, ça lasse.
Aussi Dieu, dans sa grande mansuétude créa l’homme pour que la femme puisse s’amuser et prendre du bon temps.
Mais Dieu prouva qu’il savait faire preuve de cruauté puisqu’il ne dota l’homme que de 2 mains le condamnant ainsi à une éternité de souffrance et de frustration à la vue de toutes ses fesses magnifiques sans pouvoir toutes les toucher et les caresser.

Jaimetesfesses.com est une ode à la beauté, un remerciement au tout puissant, un champ d’extase à Dieu qui, quoi qu’on en dise, n’a pas foiré son boulot sur ce coup là !!

Scène de la vie quotidienne : je grimpe en haut de l’armoise et là, whouahh, putain : J’aime Ton Cul

Quoi ? Tu préfères les nichons ? Les gros nibards ? Ce blog : J’aime tes roplolos

Avec l’autorisation de la Bible de l’Amour

Enregistrer

Enregistrer

Commentez ce texte :