Cliquez-ici Une rencontre sympa pour aujourd'hui ? Cliquez-ici
« « D’où vient la mode la rencontre cougar ? | Quand une jeune salope s’exhibe et se masturbe sur le liveshow » »

La sodomie de ma cousine

Une bonne sodomie ça commence toujours par un doigt dans le cul

Contacte la maintenant

Journée Sodomie : le jour ou j’ai enculé ma cousine pour la première fois …

Voilà, je suis en vacances en famille avec les cousins et les cousines.
Pour une fois on est pas partis au bled, le daron a pris une loc en vendée au bord de la mer.
Un aprèm, je rentre dans la piaule de ma cousine Malika pour lui causer d’un truc, et je la trouve à poil, couchée sur son lit en train de se branler la chatte. Comme elle a les yeux fermés, j’en profite pour la mater et bien sûr je me mets à bander comme un bourricot. Normal, c’est pas tout les jours que tu vois ta cousine se travailler la cramouille. Elle sue, elle gémit, elle couine et elle finit par remarquer ma présence :
– Rachid, tu tombes bien !
– Quoi ?
– J’ai un truc à te demander, mais ferme la lourde d’abord

Attention tu risques d’être choqué en lisant la suite de la sodo de la cousine

Je relourde et je verrouille
– Rend moi un service, je voudrais que tu m’encules
– Mais Malika, ma bite est beaucoup trop grosse, je risque de te faire mal et en plus t’es ma cousine quand même … et puis une sodomie c’est pas rien !!
– Oh ça va hein, je t’ai pas demandé de me baiser non plus, juste de m’enculer !
– Bon d’accord mais d’abord il faut que je te prépare le trou du cul. Je vais d’abord bien le lécher et après j’y mettrais deux ou trois doigts histoire de l’assouplir et de le détendre et là je pourrais y mettre ma grosse bite.
L’ondulation de son cul me dit qu’elle est d’accord pour ce programme, et me voilà, mine de rien en train d’enculer ma cousine !!
Accès ici à la tribu coquine des jeunes analées

Publié par les Webcams des Coquines du Bled

Ça te dirait une petite sodo avec la cousine ? Clique ici alors …

Formulaire à remplir pour envoyer un message à ta cousine :

Enregistrer

Commentez ce texte :